ALLEGEMENT DE CSG POUR LES RETRAITES MODESTES : PREMIERS EFFETS POUR LES RETRAITES VERSEES LE 9 JANVIER

ALLEGEMENT DE CSG POUR LES RETRAITES MODESTES : PREMIERS EFFETS POUR LES RETRAITES VERSEES LE 9 JANVIER

Pour renforcer le soutien aux retraités modestes, les règles concernant la CSG ont été modifiées dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité Sociale. Elle permet de réduire la CSG et revalorise de 3% les seuils de revenu fiscal de référence pour être éligible à l’exonération ou au taux réduit de CSG.

Je salue cette mesure qui dorénavant permettra à plus de retraités d’être exonérés ou à bénéficier du taux de cotisation réduit. Le Gouvernement a souhaité ainsi compenser les effets défavorables pour les retraités aux revenus modestes qui avaient perdu le bénéfice de l’exonération ou du taux réduit (3,8 % au lieu de 6,6 % pour le taux normal) de CSG.

Je souligne cette bonne nouvelle dont bénéficieront certains retraités dès le versement de leur première pension de 2017.

Concrètement, pour une personne seule, dès 2017 :

- Les retraités percevant une pension mensuelle inférieure à 1 013 € bénéficient d’une exonération de CSG ;

- Les retraités percevant une pension mensuelle comprise entre 1 013 € et 1 286 € bénéficient du taux réduit de CSG de 3,8 % ;

- Les retraités percevant une pension mensuelle égale ou supérieure à 1 287 € sont assujettis au taux normal de CSG de 6,6 %.

Je me réjouis que près de 500.000 foyers voient leur pension augmenter et redonner ainsi du pouvoir d’achat aux retraités les plus modestes, et rectifier la situation de ceux qui avaient perdu leur exonération sans pour autant avoir plus de revenu.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>