Intervention des forces françaises en Irak

Communiqué de presse

Daech constitue une triple menace d’une gravité exceptionnelle :
- pour l’existence même de l’Irak, dont Daech contrôle maintenant près du tiers du territoire. L’hypothèse d’un éclatement du pays n’est pas à écarter. Daech a accumulé d’énormes richesses, et de l’armement. Les effectifs seraient aujourd’hui proches de 30.000 combattants.
- pour tout l’Orient. Daech s’est fixé pour objectif d’établir un califat sur un vaste territoire allant du Levant à l’Irak. Ils recrutent des combattants étrangers, dont des Français. Ce groupe est une menace grave pour la région, dont la déstabilisation aurait des conséquences majeures sur le monde.
- Daech est enfin une menace pour la France. Près de 1 000 Français ou résidents sont aujourd’hui concernés par les filières syro-irakiennes. Cette situation est notre principal sujet de préoccupation sur le plan de la lutte contre le terrorisme.

Notre objectif est clair, et mûrement réfléchi : nous répondons à la demande de soutien des autorités irakiennes, pour affaiblir l’organisation terroriste Daech. Il faut aider les forces de sécurité irakiennes et les combattants kurdes à restaurer la souveraineté de l’Irak.

Cet engagement militaire se traduit par des opérations aériennes sur le territoire irakien, sans engagement de troupes françaises au sol.

Une nouvelle fois, la France a pris ses responsabilités en agissant pour sa sécurité, ses intérêts et ses valeurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>