Loi d’avenir pour l’agriculture : utilisation des produits phytopharmaceutiques

Communiqué de presse

Je prends part et approuve le vote de mes collègues de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée Nationale le 25 juin dernier lors des débats sur le projet de loi d’avenir pour l’agriculture.

En effet, ils ont adopté l’amendement proposé par Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, relatif aux règles d’utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des lieux accueillant des personnes sensibles, à savoir l’enceinte des écoles, les crèches, les haltes garderies, les centres de loisirs, les aires de jeux destinées aux enfants, les centres de soins, les hôpitaux et les maisons de retraite.

Cet amendement rappelle qu’à proximité de ces lieux, il convient de prendre des mesures qui empêchent la dérive de produits phytopharmaceutiques, telles que haies et buses anti-dérives ou prévoir les dates et horaires de traitement adaptées permettant d’éviter la présence de personnes vulnérables lors de l’épandage.

Il n’a jamais été question d’interdire cette utilisation à 200 mètres des habitations ce qui concernerait une grande partie de la surface agricole nationale, mais de respecter les bonnes pratiques.
C’est seulement dans les cas où ces mesures ne sont pas mises en œuvre, et seulement si, que les préfets pourront définir une distance minimale à respecter.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>