Question N° 92875 au Ministère du travail publiée au JO le : 02/02/2016 page : 941

Question soumise le 2 février 2016

M. Hugues Fourage alerte Mme la ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur la situation financière des ateliers et chantiers d’insertion. Les structures de l’insertion par l’activité économique représentent des éléments indispensables au sein de notre économie et de notre société, dans la lutte contre le chômage et contre l’exclusion. Acteurs économiques à part entière sur l’ensemble du territoire, ces structures apportent aux personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles, un accès à la formation et à l’emploi. Depuis le 1er juillet 2014, les ateliers et chantiers d’insertion bénéficient de la réforme de l’insertion par l’activité professionnelle. Si cette réforme représente une avancée réelle pour ce secteur, sa mise en application révèle aujourd’hui plusieurs difficultés, et notamment la mise en place de l’aide au poste. En effet, le décalage de versement de cette aide au travers de l’Agence de services et de paiement devient, pour les ateliers et les chantiers d’insertion, une source de difficultés de trésorerie permanente qui peut aller jusqu’à mettre en danger la pérennité de leurs actions. Aussi, il aimerait connaître les intentions du Gouvernement afin d’améliorer l’ingénierie financière de la réforme de l’insertion par l’activité économique, et notamment au travers du versement par anticipation de l’aide au poste afin de venir en aide à ces structures indispensables.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>