Surpopulation carcérale dans les prisons vendéennes : les Députés de la majorité au fait des enjeux

 

Communiqué de presse

La situation atteint aujourd’hui un paroxysme du fait de l’inconséquence et l’incohérence de la politique carcérale menée par le précédent Gouvernement.

Petit rappel des faits : en juillet 2010, Michèle Alliot-Marie annonçait la fermeture, parmi d’autres, de la Maison d’arrêt de Fontenay-le-Comte, déstructurant complètement la capacité d’accueil carcéral dans la région. Un lobbying territorial et politique et un changement de ministre plus tard, Michel Mercier présentait en mai 2011 la nouvelle carte pénitentiaire incluant la fermeture des 2 Maisons d’arrêt vendéennes et la création d’un nouvel établissement. Et en novembre, c’est le maintien des 2 Maisons d’arrêt et une nouvelle construction : Noël avant l’heure !

Mais en juillet 2012, un constat s’impose : la hotte du père Noël était vide et il n’y a aucun budget prévu pour cette construction neuve.

Aujourd’hui Christiane Taubira travaille à une véritable politique carcérale.

Nous connaissons les difficultés auxquelles les agents pénitentiaires sont confrontés au quotidien et nous demandons à ce que leurs représentants puissent être reçus et entendus par le Cabinet de la Ministre. Nous portons cette demande comme nous soutenons le projet de nouvelle construction en Vendée : indéfectiblement.

Hugues Fourage
Sylviane Bulteau 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>